La pose d'un sphincter artificiel doit-elle être proposée même en cas d'incontinence fécale peu importante ? | Proktos

La pose d'un sphincter artificiel doit-elle être proposée même en cas d'incontinence fécale peu importante ?

La pose d'un sphincter artificiel doit-elle être proposée même en cas d'incontinence fécale peu importante ?