FAQ : Drainage d’un abcès anal : quelles suites ?

 

Dr. Ghislain STAUMONT 

Sommaire

Mon abcès anal s'est spontanément évacué. Dois-je toujours me faire ausculter ?

J'ai été opéré d'un abcès anal, mais le chirurgien n'a pas trouvé de fistule. Vais-je obligatoirement récidiver ?

J'ai un abcès à l'anus, mais mon médecin m'a dit qu'il n'était pas encore assez " mûr " pour être opéré. Dois-je attendre et que faire pour limiter la douleur ?

Réponses :

Mon abcès anal s'est spontanément évacué. Dois-je toujours me faire ?

En cas de soulagement par une évacuation spontanée de pus, il est préférable malgré tout de consulter un chirurgien proctologue car le drainage de l'abcès est souvent insuffisant. Il pourra juger si une intervention reste nécessaire, dans le but d'éviter une récidive précoce ou de traiter la fistule à l'origine de l'abcès afin d'éviter une récidive tardive, voire une extension de la suppuration. Vous êtes donc soulagé, mais non guéri et la prise éventuelle d'antibiotique n'améliorera pas la situation.

J'ai été opéré d'un abcès anal, mais le chirurgien n'a pas trouvé de fistule. Vais-je obligatoirement récidiver ?

Pas obligatoirement, mais la survenue d'une récidive d'abcès ou l'évolution vers une fistule survient dans plus de la moitié des cas.

J'ai un abcès à l'anus, mais mon médecin m'a dit qu'il n'était pas encore assez "mûr" pour être opéré. Dois-je attendre et que faire pour limiter la douleur ?

Un abcès anal est toujours assez "mûr", mais il est parfois trop profond dans la fesse ou le long du rectum pour être bien visualisé par un simple examen. Il nécessite toujours rapidement une intervention chirurgicale de drainage. Les antibiotiques sont inefficaces car l'abcès est déjà collecté et les anti-inflammatoires sont dangereux car ils favorisent la diffusion de l'infection avec un effet anti-douleur faussement rassurant.