FAQ : Traitement chirurgical de la rectocolite hémorragique

 

Pr. Yves PANIS

Sommaire

La rectocolite hémorragique nécessite t-elle toujours un traitement chirurgical ?

Une vie familiale et professionnelle est-elle possible après anastomose iléo-anale ?

Quelle est la durée de convalescence nécessaire après une iléo-anale ?

Réponses :

La rectocolite hémorragique nécessite t-elle toujours un traitement chirurgical ?    

Non. Le traitement médical, qui est toujours indiquée en première intention, est le plus souvent très efficace. Dans la majorité des cas, c'est à dire environ deux tiers des patients, ce traitement médical sera suffisant pour contrôler les symptômes de la maladie, sans qu'il soit nécessaire de recourir à un traitement chirurgical. Ce dernier ne se discute en fait essentiellement qu'en cas d'échec du traitement médical, qui doit toujours être proposée.

Une vie familiale et professionnelle est-elle possible après anastomose iléo-anale ?

Oui. Chez environ 80% des patients, après une phase d'amélioration de la fonction sphinctérienne dans la première année postopératoire, le résultat est bon ou acceptable (avec 5 à 6 selles par 24h, une continence correcte, sans impériosité, c'est à dire avec la possibilité de retenir quelques minutes en cas d'envie d'aller à la selle) et donc compatible avec une vie quasi-normale (familiale, sportive, et professionnelle).

Par contre chez environ 20% des patients, le résultat peut être médiocre, nécessitant des contraintes de régime, ou médicamenteuses. Ce résultat peut entraver alors la vie du patient (avec parfois nombreuses selles diurnes et nocturnes, fuites de selles).

Quelle est la durée de convalescence nécessaire après une iléo-anale ?

La durée moyenne d'hospitalisation est d'environ 10 à 12 jours pour la réalisation d'une anastomose iloé-anale, et de 5 à 6 jours pour le deuxième temps de fermeture de l'anus artificiel temporaire. Il est habituel que le patient ait un arrêt de travail entre ses deux interventions (séparée d'environ 6 à 8 semaines). Ensuite, une activité normale est possible 3 à 4 semaines après la deuxième intervention. On peut donc considérer q'en cas d'anastomose iléo-anale en deux temps, un arrêt de travail total d'environ 3 à 4 mois est nécessaire et suffisant.