FAQ : cryothérapie des hémorroïdes

 

Dr . Franck DEVULDER

Sommaire

  • La cryothérapie fait-elle mieux que le " laser " sur les hémorroïdes ?
  • Comment se pratique une congélation des hémorroïdes ?

Réponses :

La cryothérapie fait-elle mieux que le " laser " sur les hémorroïdes ?

Aucune étude contrôlée n'a sérieusement étudié l'efficacité et les effets secondaires d'un traitement des hémorroïdes internes par la cryothérapie. Le traitement des hémorroïdes internes en consultation par laser n'existe pas. Il s'agit d'un abus de langage car le procédé physique utilisé est l'application d'infra rouge. Cette technique utilise la chaleur du rayonnement d'une ampoule de tungstène pour fixer les hémorroïdes internes. Les résultats à court terme des infra rouges sur le prolapsus modéré et les saignements sont excellents variant de 70 à 90% de réussite. Ces résultats se dégradent cependant avec le temps. Ainsi, à 1 an, seul un patient sur 2 reste asymptomatique.

Comment se pratique une congélation des hémorroïdes ?

Le patient est installé en position genu pectorale ou en position de Sim's (cf. vous allez avoir … un examen proctologique). Après introduction de l'anuscope, l'extrémité de l'appareil (cryode) est appliquée au sommet des paquets hémorroïdaires en zone peu sensible. La séance dure 30 à 60 secondes. Après une cryothérapie, on peut observer un suintement, des douleurs ou quelques saignements. Ces effets secondaires sont facilement prévenus par la prise de traitements simples (laxatifs, antalgiques, traitement en application locale). Le principal écueil de cette technique est l'absence de validation et d'efficacité démontrées dans des études contrôlées.