Comment se déroule une infiltration du canal d'Alcock ?

FAQ Névralgie pudendale ou Syndrome du canal d'Alcock

Les méthodes d'infiltration reposent sur la même approche que celles utilisées pour le test diagnostique : le trajet du nerf et la zone supposée du conflit sont repérés à l'occasion d'un scanner du petit bassin réalisé sur une personne à plat ventre. La ponction est peu douloureuse et elle ne nécessite pas d'anesthésie générale. Un produit à base de corticoïdes est injecté. L'efficacité de cette approche ne peut être apprécié qu'après un mois. Environ un à deux tiers des personnes tirent un soulagement de cette infiltration. L'efficacité peut s'épuiser avec le temps et imposer plusieurs infiltrations.