Les hémorroïdes persistent-elles après chirurgie ?

FAQ Maladie Hémorroïdaire

Le traitement chirurgical est le traitement le plus efficace des hémorroïdes : il est exceptionnel que des personnes soient opérées deux fois dans leur vie d'hémorroïdes : cependant, il existe parfois une confusion sur la nature de la chirurgie effectuée.

L'ablation sous anesthésie locale d'une zone hémorroïdaire externe occupée par un caillot (thrombose hémorroïdaire externe) est considéré par beaucoup de personnes comme un geste chirurgical des hémorroïdes. Il n'a pourtant pas pour but d'enlever les hémorroïdes mais d'effectuer l'ablation du caillot douloureux sous tension: les récidives sont donc possibles après ce traitement limité.

Le traitement chirurgical des hémorroïdes dans sa forme habituelle consiste à enlever les trois groupes hémorroïdaires les plus importants et à lier, à leur sommet, les vaisseaux qui les irriguent (pédicule vasculaire). On parle d'hémorroïdectomie pédiculaire : l'hémorroïdectomie de Milligan Morgan est la méthode la plus souvent utilisée en Europe. Le chirurgien va donc laisser entre les plaies un tissu hémorroïdaire au sein des zones non opérées (ponts). Cela explique pourquoi il persiste souvent un réseau d'hémorroïdes habituellement peu marqué lorsqu'on examine l'anus à distance de la chirurgie. Un petit nombre de sujets opérés des hémorroïdes selon cette technique peuvent voir réapparaître des signes plusieurs années après le geste (en règle générale, moins d'une personne sur cinq). Ces signes peuvent nécessiter la réalisation d'un traitement supplémentaire qui est effectué le plus habituellement en consultation (sclérose, ligature élastique).