Que faire lorsque les diverticules se compliquent de saignements ?

FAQ Diverticulose sigmoïdienne

La place du traitement chirurgical s'est considérablement réduite du fait des progrès des traitements médicaux, radiologiques et endoscopiques. Une origine diverticulaire est retrouvée dans 25 à 40% des causes d'hémorragie digestive basse. Plus de 80% des épisodes hémorragiques vont s'arrêter spontanément mais le taux de récidive est élevé (25% des cas).
L'indication chirurgicale peut être posée d'emblée chez des patients qui présentent soit d'emblée une hémorragie abondante avec un retentissement hémodynamique sévère. La chirurgie peut également être indiquée lorsque le saignement récidive précocement après un premier épisode ou lorsqu'il persiste après échec des procédés thérapeutiques radiologiques (artériographie) ou endoscopiques. Lorsqu'il faut traiter un saignement d'origine diverticulaire, la grande difficulté que rencontrent les médecins est celle d'identifier précisément le site du saignement. Deux examens sont proposés pour essayer de localiser la cause du saignement : la coloscopie totale (avec éventuellement un geste endoscopique du traitement du saignement dans le même temps) et le scanner avec injection iodée intraveineuse.