Quelles complications du prolapsus peuvent être observées ?

FAQ Prolapsus rectal

La paroi du rectum peut être endommagée par sa mobilité anormale, son passage dans le défilé étroit de l'anus ou lorsqu'il ressort. Il n'est donc pas rare qu'il puisse se former des plaies ou ulcères, une inflammation ou un œdème. Dans de très rares situations, il peut être enserré par l'anneau des sphincters qui ferment l'anus et ne plus pouvoir réintégrer l'intestin : on parle alors d'étranglement. Il est observé dans près de la moitié des cas un relâchement des muscles de l'anus pour une raison qui n'est pas totalement éclaircie (dilatation anale répétée) : des difficultés à retenir les gaz, les glaires et les selles en sont les signes les plus fréquents.